Mamans, fêtez-vous !

Je dis ça parce que tous les ans à ce jours, 28 avril, je pense que j’aurais aimé que ma mère ait pu entendre ces mots. La dernière fois qu’un anniversaire a été Joyeux ce jour, c’était il y a … 18 ans… aujourd’hui c’est une célébration.

Mamans, fêtez-vous !

Arrêtez de vous cacher derrière l’appareil photo, derrière vos mains ou vos rougeurs, profitez de ces témoignages d’attention que vos enfants vous offrent. Mamans, tout ce que vous faites maintenant aux côtés de vos enfants est constructeur pour eux. Toute la douceur et attention que vous leur apportez est la base sur laquelle ils vont devenir de grands hommes. Vous leur donnez de votre force, de votre énergie, de vos mots, de vos vies. Et même quand ils partent, vous leur donnez encore. Et encore.

… Et puis, un jour, vous ne serez plus vraiment là pour donner. Vous serez ailleurs. De vous restera un grand et beau souvenir, douloureux et consolateur à la fois. Vous saurez à ce moment là, peut-être  – parce que vous serez un esprit débarrassé des considérations terrestres – vous saurez que les souvenirs aussi s’estompent, s’affaiblissent, que les enfants avons besoin de preuves que vous avez bien été là, que vous nous aviez bien aimés.

Mamans, célébrez-vous !

Mamans, ne vous cachez pas des appareils photos ! Laissez-vous photographier. Pour vous, pour eux, pour nous. Et si vous n’avez personne pour vous photographier, photographiez-vous vous-même. Dans la cuisine, la chambre, le métro, la rue, la tour Eiffel… Les enfants ont besoin de vous voir. Maintenant. Et après.

Vivez, maintenant et pour toujours. Ce n’est pas un cliché. C’est une prière.

Je n’ai pas su ça il y a 18 ans.

Aujourd’hui, ça fait 18 28 avril-s que je le regrette.

Fete des mères, portrait, affection, Paris

*************

Je n’ai pas d’offre spéciale pour la fête des mères… Parlez-moi de vous et de la vôtre, et j’en aurai pour vous.

Leave A

Comment