Agence photo, agence de photographes, photothèque, banque d’images, agence de photos de stock … Les termes reviennent souvent et ces services sont incontournables lorsque l’on est dans la communication ou lorsqu’on communique soi-même. Mais qu’est-ce que c’est précisément et comment s’y retrouver ? J’ai souvent entendu ces questions et j’ai souvent dû intervenir pour expliquer.

Je suis aujourd’hui photographe à plein temps, comme on dit, mais j’ai longtemps partagé ce temps professionnel entre un emploi dans divers photothèques et une activité en tant que photographe auteur. J’ai été archiviste, puis documentaliste, puis chargée de clientèle tous secteurs, puis spécialisée en pub-com-annonceur, et dernièrement j’ai été responsable éditoriale en charge des photographes et collections. Je suis distribuée par deux agences parisiennes. J’ai vu l’arrivée du numérique et la joyeuse pagaille qui s’en est suivie, j’ai vu la naissance du (faux) “libre de droits” et toutes ces dérives, et maintenant je suis témoin de la gratuité des photos. Soupir.

Comme le dit si bien Wikipedia dans cet article : “Une agence photographique est une structure (entreprise ou coopérative) qui gère et distribue des photographies. La distribution de photographies se fait le plus souvent contre rétribution et s’appuie sur un catalogue.” En gros une agence s’occupe de la vente et la promotion d’oeuvres photographiques. En faisant cela elle gère les droits d’auteur des photographes qu’elle représente. Simple et logique, n’est-ce pas ? (En live au moment même où je vous écris  : publicité de ShutterStock sur Spotify )

Pour faire clair et aller à l’essentiel de cet article : Derrière chaque photo il y  a un photographe qui a la propriété intellectuelle de sa photographie et même le moindre brin d’herbe trouvé sur internet n’est pas “sans droits” . Voici comment vous y retrouver pour bien communiquer et être dans une relation de respect des lois et du travail des auteurs.

En partant de l’idée que vous êtes dans une activité de communication et non pas dans l’actualité, voici une carte, subjective et non exclusive, des agences de photographes auxquelles vous pouvez faire appel. En fonction de vos besoins.

Droits gérés

agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteur

Pour un usage protégé avec une exclusivité plus ou moins assurée. La tarif d’utilisation dépend de l’étendu de la visibilité de votre campagne – plus elle est vue, plus c’est cher – normal !

Les agences photo françaises – Tendance Floue, Photononstop, BSIP… et les étrangères présentes en France – Mastefile, Corbis, Getty… entre autres. (Cliquez sur les images pour visiter leur site respectif)

agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteur

agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteur agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteur

Libres de droits

agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteur

Pour un usage large pour lequel illustrer est plus important que passer un message unique. Le tarif dépend de la taille du fichier que vous achetez – indirectement donc, de l’utilisation que vous en ferez.

Les agences de photos “Libres de droits” et leurs collections de “micro-stock” à prix ultracompétitifs – Corbis et Getty, mais aussi GraphicObsession, iStock, ShutterStock, 123rf, et Fotolia le “truble-maker”

 

Je tiens à préciser que le terme de Libre de Droits est extrêmement mal choisi mais malheureusement déjà bien ancré dans les esprits. Une photo libre de droits n’est aucunement gratuite ! En l’achetant, vous achetez une licence d’utilisation qui est, certes, bien plus large que celle en droits gérés, mais elle a tout de même des contraintes. A vous de vous renseigner avant d’acheter.

agence-phot-fotolia agence-photo-istock agence-photo-shutterstock agence-photo-graphic-obsession agence-photo-123rf

Creative Commons

agence de photographe, agence photo, banque d'images, photothèque, photographe, droit d'auteurPour une utilisation globalement non commerciale. Une alternative créée pas les créatifs eux-mêmes pour autoriser la diffusion légale de leurs oeuvres, principalement sur internet. Le site  pour plus d’infos est ici en anglais.

Le principe est que vous pouvez utiliser les images signalées par le sigle CC, sauf utilisation commerciale, en donnant le nom de l’auteur et le lien du site source. Cette information se trouve facilement sur tout site de photo, agence ou pas, soit dès la page d’accueil, soit dans les mentions légales. Même sur Google Images vous trouverez l’info !

Images embarquées

Pour usage non commercial. C’est très encadré et limitatif avec un “prix à payer” aussi, mais au fond, qu’est-ce que la vraie gratuité ? Tout récemment, c’est Getty Images qui a franchi cette étape officiellement en ouvrant cette pratique sur pas moins de 350000000 d’images – photos, illustrations ou dessins vectoriels.

Agence-photographe-getty-1

Pour ceux qui sont curieux de savoir pourquoi Getty “offre” ses images, je vous conseille la lecture de ce très bel article : http://www.framablog.org/index.php/post/2014/03/14/getty-images-vie-privee

 

Et pour conclure, l’information principale est de vous faciliter la vie lorsque vous recherchez des photos pour votre blog, site, plaquette ou campagne. Utilisez les services d’une agence de photographes comme vous utilisez ceux d’un libraire lorsque vous souhaitez lire un livre. Les photos présentes sur internet ne sont pas orphelines, elles y sont postées soit par leur auteur soit par son agence pour être vues, pas volées.

Merci !

Leave A

Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.