Voilà, dans un jour l’année est finie. Vous souvenez-vous quand elle avait commencé ?!

J’ai commencé mon bilan de manière un peu forcée cette année, et peut-être bien que c’était la première fois que je faisais un bilan de fin d’année. Le 19 décembre, j’ai mis mes chaussettes et je suis « restée » pliée. Pendant les 2h dans la salle d’attente de ma généraliste, j’ai réfléchi. Waouw ! Mon corps me disait qu’il en avait marre que je ne m’occupe que de ma tête.

Au début de 2013, j’ai créé une société, réalisé un rêve de création, je me suis mesurée à moi même, à mes proches, à mes modèles, à mes partenaires. J’en ai déçu certains, j’ai bataillé avec d’autres, j’ai transformé des partenariats en amitiés, j’ai été éblouie, créative, frileuse, frustrée, triste, déçue, forte, inventive, forte.

Lorsque vous échouez, n’échouez pas la leçon. 

Dalai-Lama

Puis je suis revenue à moi. J’ai décidé que ma société devait me ressembler et pour ça je devais savoir qui j’étais. C’est pas évident de faire du personnal branding, finalement. Et ça ne se fait pas comme ça, d’un coup, ça se travaille tout le temps. Ce qui m’a le plus aidé c’est la foi que l’on a au fond de soi. Et quand cette foi rencontre la joie, tout se transforme ! Je remercie tous mes maîtres virtuels et Vincent.

Je pense que dans la vie on passe par des périodes diverses et variées mais l’essentiel suis toujours le même schéma :

  • être aligné avec ses valeurs et ses croyances – savoir qui l’on est et ne pas se mentir avec des compromis frustrants
  • être sûr d’être à la bonne place – et surtout pas ailleurs
  • s’entourer des « bonnes » personnes – chaque personne que l’on rencontre sur notre chemin est là pour quelque chose, à nous de décider ce qu’on en fait
  • apprendre toujours et encore – évoluer encore et toujours

Une phrase que j’avais dite sans m’en rendre compte, qui sonne encore dans mon esprit et qui résume mon état d’esprit de milieu d’année : « Ça, ça me ressemble, alors je le choisis ». Simple comme Bonjour !

Puis de nouvelles situations se succèdent. Ça été dur, jubilatoire, passionnant, encourageant… La patience est une des principales qualités de l’entrepreneur 🙂 Oh oui !

Et voilà en décembre, je peux vous dire qu’en 2013 je n’ai vu que mon travail (et, mine de rien, ça tombait bien, pour une photographe) et mes enfants (qui ont su me rappeler à la vie en dehors de l’ordinateur). La vidéo fait un beau résumé de ce état de fait :

Merci 2013 !!!

 Je suis femme, je suis mère, je suis amie, je suis photographe, je suis entrepreneur. Je sais que j’apporte de la valeur dans la vie des gens, je sais que j’ai beaucoup de choses à apprendre, je crois en ce que je fais, j’aime les gens, j’aime la vie… et je charge mon eau d’une nouvelle mémoire 🙂

MERCI 2013 !

BIENVENUE 2014 !

 

N’hésitez pas à me contacter dès maintenant pour un RDV dès février.

http://voyagerloin.com/culture/les-18-regles-vie-du-dalai-lama-partager-possible/

Leave A

Comment