Dimanche 14 octobre 2018

9h30 du matin

Studio Les pavés bleus, Paris

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

 

Je l’ai enfin trouvé ! MON photographe.

Parce que c’était le bon moment.

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

 

C’était une de ces périodes de la vie où on prend des décisions, de celles que l’on n’a pas envie de prendre. Et on sait qu’on doit le faire. Et ça fait mal. Mais ne pas le faire fait plus mal encore. Et ce déchirement intérieur est si dur qu’il me fait douter, douter de moi, de ce que je veux, de ce que je vis, de ce que je vois de la vie dans ma vie. Ma vie est à ce moment-là un mélange de certitude et de questions.

Et de besoin d’expression.

J’ai rencontré Luis Garvan. J’ai fait son Poetic workshop quelques jours auparavant.

Il écoute et il regarde. De telle manière qu’il entend et il voit.

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

J’ai vécu l’expérience d’être vue dans tout mon être. Et d’avoir pu vivre librement mon état dont je veux garder en mémoire les multiples facettes.

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

J’ai vécu tout de A à Z.

L’envie d’être photographiée par cette personne, la démarche de demander, la joie d’entendre Oui, l’angoisse de la préparation, les “j’ai rien à me mettre” et “je veux des boucles”, la maladresse du début de séance, le lâcher prise, l’état méditatif qui prend possession de moi, la musique qui tombe toujours parfaitement bien, le temps qui file en toute lenteur, son regard, son sourire, son silence, le mien, le vacarme intérieur, puis le rien intérieur, puis la paix, intérieure elle aussi.

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

Et puis l’attente. Quelques fois je me disais que même sans les photos ça valait la peine d’être vécu.

Et en fait, avec les photos c’est encore mieux !

La première photo est arrivée pour mon anniversaire. Oui, j’ai bien ces 44 ans qui font que 2018-1974=44. Et j’aime ça. Enfin, j’aime ce que je vois, j’aime ce que ce portrait me fait voir de moi, j’aime qu’il l’ait vu.

Que ça fait du bien d’arrêter le temps !

Que ça fait du bien de décider de se plonger en soi publiquement ! Quoi que cela puisse dire, même si c’est complément contradictoire, même si la grande majorité des gens lèveront les yeux au plafond, même si l’ego n’aime pas toutes les facettes de ces images en 2D, même si on ne peut pas revenir en arrière pour réparer ou refaire, parce que non, dans la vie on ne revient pas en arrière pour refaire. Par contre, dans la vie on peut prendre ce qu’on a maintenant entre les mains et le transformer. Et cette image de moi, de ce mois d’octobre 2018, elle est parfaite, parce que j’ai été moi.

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

portrait, portrait de photographe, photographe, Paris, 75018, Paris 18, être soi, se sentir bien

MERCI, LUIS ! 

 


J’ai vécu l’expérience que je veux faire vivre à mes clients. Et encore plus maintenant je sais  Oh! combien j’ai raison d’envisager ainsi mon métier !

Le merveilleux travail de Luis Garvan est par ici.

Pourquoi faire une séance photo seul ?

 

expérience photo – photographe – portrait – portrait de photographe – expérience personnelle

Leave A

Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.