Etre à l’aise en séance photo

Ce qui revient le plus souvent dans les retours et témoignages de mes clients, c’est qu’ils se sont sentis à l’aise pendant la séance photo qu’ils ont faite avec moi. Et ça me rend très heureuse ! ( Bon, j’aime aussi qu’ils passent un bon moment et qu’ils aiment leurs portraits !! )

Ma fille de 13 ans m’a dit “Maman, explique aux gens comment tu mets à l’aise pour qu’ils sachent que c’est possible !” Et me voilà, respectueuse de la vérité qui sort de la bouche des enfants, à vous raconter comment je fais.

C’est simple, je leur dis “Soyez à l’aise !”

Nooon, je rigole, c’est plus subtile quand même 😀

Tout d’abord, je pars de l’idée qu’une séance photo c’est une conversation. J’ai toujours quelque chose à dire aux gens et je m’intéresse sincèrement à eux. Et ce, dès le premier contact. Je n’ai pas envie que nous soyons étrangers l’un pour l’autre. Il serait inconfortable, autant pour moi que pour eux, que le jour de la séance photo, nous soyons des inconnus. Donc il y a déjà en amont une étape de préparation pour tout le monde, nous savons qui nous sommes et connaissons déjà bien de choses sur l’autre.

Ce qui me permet, à moi photographe, d’avoir un échange ouvert et de confiance pendant la prise de vue.

Il y a un truc aussi, qu’on appelle l’empathie.

Je sais ce que c’est d’être devant l’objectif. Je sais quelle est cette sensation de se sentir observé par un “gros oeil” et de perdre ses repères à ce moment précis. En sachant cela, je ne laisse jamais une personne se sentir “vide” ou “déboussolée”. Je parle, j’explique mon idée, je raconte une histoire qui nous est commune, je suggère de se projeter dans une émotion que la personne connaît.

Le beau.

Il y a un détail qui m’est propre et que j’affectionne particulièrement. J’aime ce qui est beau ! Je fais en sorte de me concentrer dessus, et je trouve la beauté dans les petits détails. Parfois c’est un élan de beauté graphique, parfois c’est la ligne d’une courbe, d’une symétrie, d’un mini-geste. Lorsque je partage ma trouvaille ou même ma recherche avec les personnes photographiées, je les mets en contribution, ils participent activement à leur propre séance photo. Cela est valable pour un portrait individuel comme pour les portraits en groupe, famille ou équipe professionnelle.

J’observe.

Beaucoup. Un ami photographe m’a fait remarqué un jour, lorsque je le photographiais, que “On voit quand tu réfléchis”, ça m’a fait réfléchir du coup 🙂 En réalité, je réfléchis pas ce moment là, j’observe et je me connecte à ce qu’il y a d’authentique dans l’ambiance et la personne. L’authenticité est à mes yeux plus importante dans une séance photo que l’idée d’être naturel. La situation n’est pas naturelle pour la majorité des gens, comment puis-je leur demander de l’être ? En revanche, quand nous avons réussi à créer une ambiance de confiance et de liberté, l’authenticité est à portée de main et je savoure patiemment le moment où elle s’exprimera de manière naturelle !

Il y a une méthode particulière que j’ai apprise il y a 5 ans, et que j’ai le plaisir d’enseigner actuellement aux photographes professionnels, c’est Moment design. Cette méthode, créée par Jesh de Rox, est une invitation à prendre conscience que le photographe est créateur de moments dans lesquels les personnes photographiées se sentent libres d’exprimer leurs émotions et gestes naturels. Et que le photographe est là pour capturer ces expressions.

Les poses.

Ah, les poses !… Aussi vénérées que diabolisées. Je fais poser les gens. D’abord pour des raisons techniques – je travaille principalement en studio, je ne vais pas vous laisser vous balader dans les beaux paysages Islandais ou même dans les rues parisiennes. Nous avons un certain nombre de mètres carrés et des contraintes d’éclairage. Je suggère des poses pour éviter que vous soyez droit comme un piquet et aussi pour révéler une posture, une silhouette, une intention. La plupart du temps je vous indique comment se positionner et puis dis “à partir de là tu peux vivre ta vie”, c’est à dire respirer et gesticuler en fonction de l’échange que nous sommes en train d’avoir. Toutes les poses ne conviennent pas à tout le monde, cependant, il est extrêmement rare que vous vous sentiez mal à l’aise dans une pose que je vous ai donnée, promis !

Les interactions.

Pour ce qui est des interactions entre vous et moi, pendant la séance photo, sachez que je suis incapable de raconter des blagues… Je suis vraiment pas bonne à ça … A part me faire rire moi-même, parfois de gêne, cela n’amène rien, donc j’ai laissé tomber. Par contre, je me débrouille pour savoir ce qui vous fait rire vous ! Et ça, ça marche !

C’est pareil quand nous partons dans une direction plus intimiste, plus introvertie. Sans vouloir tout savoir sur vos histoires, ce que j’ai ressenti dans nos échanges me sert à vous amener dans telle ou telle direction. Votre pensée intérieure est mon alliée.

En somme, que vous soyez joyeux et dynamique, ou contemplatif et posé, nous échangeons d’abord, nous créons une vraie relation humaine et nos personnalités se connectent pour vivre une belle expérience et créer de beaux portraits qui vous ressemblent à vous !

 


Vous voulez réserver Votre séance photo personnelle ? Voici les informations ! J’ai hâte de savoir comment rêvez-vous d’être photographié !

Ou bien voulez-vous savoir Pourquoi faire du coaching en image ?

Leave A

Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.